Accédez au site de Laurent EDOUARD >>


Archive pour la catégorie ‘Tarots’

Mon actualité !

Vendredi 4 octobre 2013

Alain Jacobs, blogger passionné par les cartes et les tarots de Marseille historiques, m’a récemment interviewé au sujet de ma pratique de tarologue, et de ma conception de la consultation de voyance. Je le remercie très sincèrement pour l’intérêt qu’il porte à cette ancienne tradition.

Je vous invite à découvrir ce document en suivant le lien ci-dessous :

http://bit.ly/19kYPlt
Bonne lecture,

Laurent EDOUARD

Voir et regarder (le tarot de Marseille)…

Lundi 7 novembre 2011

Régulièrement, je reçois des demandes de curieux et/ou de passionnés, qui souhaitent apprendre à lire le tarot de Marseille. Mon premier réflexe est toujours le même : j’invite ces visiteurs à jeter un œil à mon point de vue sur les professeurs de tarot. Cette opinion date de l’époque déjà lointaine de mon travail avec Tchalaï UNGER. Un travail rigoureux, long, difficile, mais tellement enrichissant ! Elle disait que le Tarot est une école du regard objectif. Il permet de voir les choses telles qu’elles sont, en dehors de toutes projections personnelles, fruits de notre échelle de valeurs et de notre ego. Les quelques lignes qui suivent sont issues de la Notice 1981 qui accompagnait le jeu de Paul Marteau, édité chez Grimaud, et que vous trouverez dans les boutiques spécialisées sous le nom d’Ancien Tarot de Marseille. Une appellation contestable, mais passons… ce n’est pas mon propos aujourd’hui. Bonne lecture !

Laurent ÉDOUARD

Tarot de Jean NOBLET (1650 - Paris)

Tarot de Jean NOBLET (1650 - Paris)

« Le Tarot se regarde, se contemple, se vit, s’expérimente. D’abord par l’œil. (Les personnages du Tarot ont tous les oreilles couvertes sauf l’Ange (?) de l’Arcane XX qui a des oreilles-ailes, mais ils ont tous des yeux _ y compris les aveugles…)
Percevez-le comme il est. Pas comme vous croyez qu’il est. Pas comme on vous dit qu’il est, pas comme vous voudriez qu’il soit. Ne donnez aucun nom à l’Arcane XIII, ni un chiffre étourdi au Mat, ne nommez pas celui-ci le Fou, sachez appeler Tempérance par son nom car ce n’est pas LA Tempérance, et la Roue de Fortune (comme une roue de remplacement) n’est pas la Roue de LA Fortune (ni de la gloire). Lisez !… le délire, plus tard. (Lire la suite…)

Définir la tarologie

Mardi 4 octobre 2011

Limiter l’usage du Tarot à la pratique divinatoire, c’est le confiner dans une sphère limitée et faire quelque part offense à la tradition séculaire qu’il contient et qui en est l’essence même.

Ce jeu d’initiés, expression à la mode, regorge d’enseignements cachés, il y a bien longtemps, par ceux qui détenaient une Connaissance sur l’Homme et sur le monde. Afin qu’il survive aux époques de censure et ne termine pas au feu, ce savoir a été soigneusement codé, puis dissimulé dans les cartes d’un jeu devenant ainsi banal et donc protégé de la destruction.

Cet outil fonctionne à merveille lorsqu’on l’utilise dans le cadre divinatoire. La richesse symbolique des cartes permet à chacun de nous d’y projeter un tas de concepts différents et d’établir ainsi une grille de lecture, une sorte d’alphabet donnant naissance à un véritable langage qui, selon la culture du praticien, son échelle de valeurs, son intelligence, peut s’avérer extrêmement subtil. (Lire la suite…)


© 2008 - 2011 Laurent EDOUARD