Accédez au site de Laurent EDOUARD >>


Des repères pour le consultant

par Laurent EDOUARD

Difficile pour le consultant de savoir vers quel « guide » se tourner pour trouver des praticiens de confiance. Le bouche-à-oreille demeure l’un des procédés les plus fiables, encore qu’il présente des limites. En effet, un voyant peut très bien convenir à votre meilleur ami et pas à vous !

En l’absence de recommandation par un proche, le consultant à la recherche d’une consultation de voyance sérieuse peut se tourner vers différents supports. En ce qui concerne Internet, trois sites constituent à mon avis une référence.

- L’INAD

- Le Guide de la Voyance

- L’Officiel de la Voyance

Je ne suis pas tout-à-fait d’accord avec ma consœur Alexia Conseil dont vous pourrez lire un extrait d’un récent commentaire ci-dessous, et que je remercie au passage pour nous avoir donné son point de vue. Je crois que chacun des sites sus-cités présente des garanties pour le consultant et ce n’est pas que « du vent« . Pour autant, il va de soi que de nombreux professionnels de la voyance œuvrent dans l’ombre avec talent. Ce n’est pas parce qu’un voyant ne figure pas sur ces sites qu’il n’est pas compétent. Mais s’il y figure, vous avez toutes les chances d’avoir à faire à une personne sérieuse, honnête et compétente. Ce sont en quelque sorte trois indicateurs utiles pour le client qui souhaite procéder à une petite recherche sur le Net avant de consulter. Souhaitons que les Chroniques de la Voyance deviennent le quatrième !

Je n’ai pas payé pour obtenir un Label Officiel de la Voyance, il est le fruit de plus d’une centaine de comptes rendus de consultations-tests. Je n’ai pas payé pour figurer parmi la sélection 2008 du Guide de la Voyance même si certains ne se sont pas privés de dire que je l’avais « acheté » en participant à la correction et à la rédaction de quelques papiers du site. De même, mon inscription dans l’annuaire de l’INAD est gratuite (c’est le fait d’être membre de l’INAD qui est payant).

Concernant la presse écrite et le livre, au jour d’aujourd’hui, mis à part « Le guide de la Voyance » d’Anne Placier, il n’existe pas grand chose, peut-être rien ?! Nul doute que les professionnels recensés dans ce guide n’ont rien payé. La démarche journalistique est rigoureuse et certains commentaires peu élogieux valident l’objectivité de la démarche. Les autres « guides » ou « annuaires » ne sont que des recueils de publicités et d’auto-promotions, ils sont donc sans aucun intérêt pour le consommateur. Je ne parle même pas des médailles, étoiles ou autres diplômes plus farfelus les uns que les autres.

Voila qui nuance quelque peu le commentaire publié ci-dessous et qui se veut un peu « enflammé »…

Chacun son jour…

Laurent ÉDOUARD

[.../...] Par contre il faut reconnaitre que les consultants sont parfois perdus entre les voyants honnêtes et les peu scupuleux, et nous aussi faisons ensemble le ménage dans notre profession. Des voyants signent des chartes qu’ils ne respectent pas, certains disent travailler seul or il s’avère qu’ils travaillent avec une équipe de voyants et ces mêmes personnes se dises accréditées par des l’inad, l’officiel de la voyance, le guide de la voyance….
Il faut aussi dire à ses consultants que tous ces beaux titres, ces belles étoiles, ces petits coeurs ne sont que du vent.
Il faut dire aux consultants que pour avoir une reconnaissance dans les guides des meilleurs voyants il faut payer gracieusement.
[.../...]

Tags : ,

Les commentaires sont fermés.


© 2008 - 2011 Laurent EDOUARD