Accédez au site de Laurent EDOUARD >>


les voyants et l’argent

par Reine Solange

Il est souvent reproché aux voyants de demander une rémunération importante pour leurs prestations. Si vous observez autour de vous, tous les corps de métier sont rémunérés à leur juste valeur, pourquoi les voyants ne devraient pas recevoir une juste rétribution pour : « service rendu » ?
Le voyant donne beaucoup de sa personne, de son temps, il écoute, donne des informations au consultant, rassure, aide, souvent il y a un suivi téléphonique (parfois nuit et jour). N’est-il pas juste qu’il reçoive une rétribution en échange, car s’il n’y a pas partage, l’énergie ne circulera pas, le patient ne respectera pas le praticien et celui-ci se sentira frustré ou floué.

Il faut aussi préciser que le voyant a un statut : profession libérale, artisan ou autre, et qu’il paye comme toutes les autres professions des impôts, l’URSSAF, la taxe professionnelle, une mutuelle, etc., etc. Comment vivrait-il s’il donnait tout gratuitement ? Les médiums, voyants, etc., rendent aussi un grand service à l’humanité, ils apaisent, rassurent, redonnent parfois l’équilibre à certains, etc. la liste serait longue…
Alors me direz-vous : s’il se trompe, s’il ne voit pas ?

Un médecin pourra aussi se tromper et faire un mauvais diagnostic, un psychiatre pourra vous donner le mauvais médicament, un coiffeur pourra vous faire une mauvaise coupe, etc., etc. Nul n’est infaillible, nous ne sommes que des êtres humains.

Personne n’est vraiment à l’abri d’une mauvaise prestation.
Il faut savoir prendre des risques ou se renseigner auprès d’organismes compétents, le bouche à oreille fonctionne bien, également. Mais rien n’est sûr, ni définitif en ce Monde.

Mais il faut aussi savoir qu’un voyant pourra correspondre à un patient et pas à un autre, car la relation praticien/consultant est très importante. La relation qui se créera entre les deux personnes permettra de laisser couler l’énergie et d’avoir de meilleurs résultats. Il y a les sympathies et les antipathies, le ressenti de chacun des deux, la confiance, et puis tout ne peut pas être toujours dévoilé, car le voyant n’a pas toujours toutes les informations, le patient devra parfois passer par telle ou telle expérience pour sa propre évolution. Il serait trop facile de tout voir… Seule la Source, Dieu, ou le Grand architecte a le pouvoir de trancher, de dévoiler… Le Médium est un pur canal, il a ses limites, ses lacunes, ses bons et ses mauvais jours, ses capacités.

A mon humble avis, avant de juger, essayez et si vous n’êtes pas satisfait, ne retournez plus chez le praticien, mais ne blâmez pas, posez-vous les bonnes questions et essayez de trouver à l’intérieur de vous les bonnes solutions. Dites-vous que le voyant est un éclaireur qui vous met sur la voie.

Il a aussi le droit de gagner sa vie.

Les abus existent, c’est vrai, mais pas seulement chez les voyants, ailleurs aussi.

« ce que nous appelons le hasard n’est que notre incapacité à comprendre un degré d’ordre supérieur » Jean Guitton.

Merci à Laurent de me permettre de m’exprimer.

Reine

Tags : , ,

Les commentaires sont fermés.


© 2008 - 2011 Laurent EDOUARD