Accédez au site de Laurent EDOUARD >>


Du harcèlement à la menace…

par Laurent EDOUARDnet-neutrality-danger-stop

Chaque commerçant est susceptible de rencontrer, un jour ou l’autre, un client mécontent. C’est naturel, personne n’est parfait dans ce monde. Il arrive parfois que ce client insatisfait, rongé par la colère, devienne un persécuteur. Internet ne permet pas de menacer autrui sans courir de risque. La technologie laisse des traces difficiles à éliminer. Des avocats spécialisés existent. Bref, la justice veille…

Je fais l’objet, depuis quelques mois, de menaces plus ou moins directes de la part d’un consultant (une seule consultation à 30 euros). S’il se trouve que cette personne est aussi un ex-concurrent, il est facile de comprendre qu’elle n’est nécessairement pas très impartiale. J’ai décidé de rendre publiques ses menaces. Le dossier a été transmis au Guide de le Voyance et à l’INAD. Mon avocat, spécialisé dans ce genre d’affaires, se charge du reste.

Pour autant, il est intolérable de laisser un client mécontent, à tort ou à raison, semer ici et là des commentaires mensongers sur mon activité. Il n’y a aucune magouille entre Le Guide de la Voyance et les praticiens qui font l’objet des sélections annuelles. Je sais bien que ça arrange certaines personnes de croire le contraire mais ces propos sont infondés, discriminatoires et par conséquent intolérables. J’ai été sélectionné en 2008 par le Guide de la Voyance sur des critères de sérieux et de compétences. Je possède un label Officiel de la Voyance pour les mêmes raisons. Et ce n’est pas terminé !

Laurent EDOUARD

De: « dxxxx-bxxxxxxxxe at orange.fr » <dxxxxx-bxxxxxxxe at orange.fr>
À: info at laurent-voyance.com

Votre site ne peut que donner envie de vous consulter effectivement. La magouille de plus
avec le guide de la voyance est bien jouée. Votre silence sur mes voyances personnelles
ne m’augure rien de bon.

On discute beaucoup de vous sur divers sites ex aufeminin.com je ne manquerais pas
de parler de vous.

Salutations
D.

Tags : , ,

Les commentaires sont fermés.


© 2008 - 2011 Laurent EDOUARD