Accédez au site de Laurent EDOUARD >>


Le Tarot de l’Amour

Roy de Deniers

Tout commence par une lecture et un coup de foudre : « Les empreintes de l’Invisible« , premier ouvrage proposant une approche scientifique du tarot… véritable joyau bourré de bon sens, de rigueur… et de fantaisie. Transportée, je téléphone derechef à l’auteur (Tchalaï Unger) qui, dans son appartement parisien, ne s’attend pas à une telle démonstration d’enthousiasme… « Tchalaï, votre livre est extraordinaire ! Rencontrons-nous, voulez-vous ? »

Affaire conclue : de sa voix rauque mais si chaleureuse, Tchalaï me parle de ses origines tziganes, de sa vie, qu’elle a consacrée à la dissection du Tarot de Marseille, des séminaires de tarot réservés aux hommes d’affaire, de ses frères « gypsies » qui savent prendre la vie, du sexe des anges, du sexe des rêves, de ses rencontres privilégiées – comme productrice d’émissions sur Radio-France – avec des sommités de la physique et de la biologie : Ilya Prigogine, Ruppert Sheldrake, David Bohm…

Drôle, sérieuse, surprenante, captivante, Tchalaï est tout et son contraire… à l’image de l’Amour, dont elle goûte savamment les paradoxes. Elle nous en parle… via les personnages animés du Tarot : le Roy de Coupe, la Reyne de Bâton et le Cavalier d’Epée entrent en scène pour nous conter l’Amour, la Belle Aventure…

Tchalaï, in Passerelles Belges

Tags : , ,

Les commentaires sont fermés.


© 2008 - 2011 Laurent EDOUARD