Accédez au site de Laurent EDOUARD >>


Voyance par téléphone : les limites

Nous avons vu, lors d’un récent billet, que la voyance sérieuse par téléphone était possible. Il n’est pas rare que des clients m’interrogent sur cette possibilité de consultation par téléphone, et s’inquiètent des limites que peut poser cette forme de communication pour le médium.

Les perceptions sont différentes puisqu’en quelque sorte moins directes mais néanmoins l’acte divinatoire demeure tout-à-fait possible et pertinent. La première limite à l’exercice de la voyance par téléphone, c’est la croyance du praticien et/ou celle du consultant. Il suffit de croire que ça ne marche pas et… ça ne marchera pas ! Il en est de même pour l’attitude inverse.

J’aime m’aider de photos pour pratiquer la voyance par téléphone. La photographie constitue un excellent support de voyance pour le praticien (qu’il soit voyant ou médium), je préciserai les nuances plus tard. Je n’irai pas jusqu’à dire que la photo remplace la présence de la personne dans mon cabinet, mais c’est presque ça ! Il est possible de ressentir la personne à distance comme l’illustre ce témoignage :

La grande différence avec la plupart de vos confrères, c’est que vous ressentez la personne qui fait appel à vous, ce qui n’est pas fréquent. A partir d’une photo, vous avez eu, en ce qui me concerne, une vision très juste de ma personnalité. J’ai également remarqué une empathie certaine quand d’autres se contentent d’expédier la consultation, l’œil sur le compteur, en n’ayant cure de vos émotions.

Ou celui-ci :

Vous avez su me cerner tout de suite ainsi que les personnes sur les photos que je vous avais envoyées.

Il ne s’agit pas seulement de connaissances en psycho-morphologie, même si cette discipline fait bon ménage avec la consultation de voyance en cabinet ou par téléphone. Ce n’est pas parce que le voyant recourt à des techniques plus rationnelles que le consultant ne se trouve plus dans le cadre d’une voyance sérieuse. Bien au contraire… Les connaissances en sciences humaines et sociales me paraissent non seulement étroitement liées à la pratique divinatoire mais nécessaires à la consultation de voyance de haut niveau.

L’autre limite de la voyance par téléphone, c’est la relative dilution de la chaleur des rapports humains. C’est un fait que certains signaux ne passent pas (ou moins bien) par les airs ! Mais là encore, la qualité du praticien et son « empreinte énergétique » ou son charisme si vous préférez, feront toute la différence. Force est de reconnaître toutefois que, lorsque le consultant est dans une grande souffrance, il est toujours plus facile de l’aider en direct plutôt que par téléphone. Le regard lumineux, la chaleureuse poignée de mains, l’accolade cordiale sont des outils thérapeutiques et, plus encore, des témoignages d’Amour qui ne peuvent s’échanger que lorsque le consultant est présent dans le cabinet de consultation.

à suivre…

Laurent EDOUARD

Tags : ,

Les commentaires sont fermés.


© 2008 - 2011 Laurent EDOUARD