Accédez au site de Laurent EDOUARD >>


Tarot et sexe

Un titre percutant comme le sont les images du Tarot de Marseille de Jean Noblet (circa 1650-Paris), affichant du sexe y compris où on ne s’y attend pas ! Ce tarot historique bouscule les idées reçues et pose problème aux lecteurs des ouvrages tarologiques presque exclusivement consacrés au Tarot de Marseille de Paul Marteau (1930) et vendu sous l’intitulé « Ancien Tarot de Marseille » aux éditions Grimaud.

Le Tarot de Marseille de Jean Noblet est le plus ancien jeu connu à notre disposition, depuis que Jean-Claude Flornoy s’est employé à le restaurer après l’avoir sorti des tiroirs du bureau des Estampes de la Bibliothèque Nationale de Paris.

La traditionnelle baguette du bateleur est ici représentée sous la forme d’un pénis ! Chacun pourra se distraire et y voir ce qu’il a envie d’y voir, comme toujours avec le tarot… nous projetons sans cesse sur ces images. Du strict point de vue graphique, il est facile d’y voir un doigt d’honneur. La question étant de savoir à qui il est adressé ?

Au fisc, c’est une hypothèse crédible quant on sait combien les cartiers ont été malmenés par les taxes sous les différents règnes des rois de France.

Au futurs usagers du tarot comme support divinatoire, ce qu’il n’est pas à l’origine ? Jean Noblet ferait donc un doigt d’honneur aux voyantes… et aux voyants ! Pourquoi pas. L’idée me séduit, je l’avoue.

Plus sérieusement, ce bateleur et son sexe en main suggère que l’Homme, selon l’usage qu’il fera de son énergie sexuelle parviendra plus ou moins vite au stade du MONDE caractérisé par le sexe transcendé et recouvert du symbole de la victoire et du triomphe, le laurier.

Cette vision tantrique du tarot, comme beaucoup d’autres, est très discutable. Néanmoins, l’observation de l’ensemble des 22 arcanes majeurs en particulier, mais aussi des 56 arcanes mineurs (surtout chez Noblet), se prête facilement à l’accréditation de cette thèse tantrique.

Le fou nous laisse voir ses testicules, la justice affiche des seins généreux, le pendu nous montre son sexe, le diable exhibe ses organes génitaux, la maison dieu éjacule, etc.

Le dictionnaire des symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant précise que quelle que soit la valeur des nombreux points de vue défendus à propos du tarot, nous ne devons pas oublier que le tarot ne se soumet entièrement à aucune tentative de systématisation : il reste toujours en lui quelque chose qui nous échappe.

La baguette du bateleur fait référence à l’outil bâton des quatre séries qui composent les arcanes mineurs. La symbolique du bâton est en rapport avec l’élément feu, et donc avec la fertilité et la régénération. Comme la lance et le pilon, le bâton a été comparé à un phallus ; des miniatures radjpoutes sont, à cet égard, particulièrement explicites. Le bâton fait mal, disent certains peuples, au sujet du désir (sexuel) masculin inassouvi. Le feu a jailli du bâton selon la légende grecque.

Du bâton à la trique… il n’y a pas loin. Vous connaissez l’expression « avoir la trique » pour désigner l’érection masculine ? Bref… ça se tient !

Laurent EDOUARD

Tags : , ,

Les commentaires sont fermés.


© 2008 - 2011 Laurent EDOUARD