Accédez au site de Laurent EDOUARD >>


Comment casser du médium ?

La bonne réputation d’un professionnel, quel que soit son domaine d’activité, fait des envieux, des jaloux, et attire un jour ou l’autre une « affaire« . Ainsi, le Guide de la Voyance me fait part ce soir d’un mail reçu par un Internaute qui dénonce ma prestation. Je tiens à préciser que l’identité de l’auteur ne m’a pas (encore ?) été communiquée. Vous pourrez prendre connaissance de ce document (en l’état) à la fin de ce billet.

Dans l’absolu, je conçois parfaitement, même si je n’ai pas réglé mes problèmes d’ego (sic) que ma consultation ne puisse être satisfaisante pour tout le monde, et toujours ! Mais j’ai apporté la preuve qu’elle pouvait l’être régulièrement (cf. L’Officiel de la Voyance, le Guide de la Voyance, l’INAD) et ma rubrique témoignages. Par contre, je déteste que mon honnêteté puisse être mise en cause et ceux qui me consultent savent qu’un RDV avec moi dure plutôt plus longtemps que prévu et que je ne compte pas mon temps. C’est un fait établi.

Il se trouve que j’ai dû batailler un peu ces derniers temps avec un consultant mécontent et belliqueux, qui a d’ailleurs fait opposition auprès de Paypal sur le montant d’une question unique à 30 euros (prestation d’une durée moyenne de quinze minutes). Voir le détail ici.

Bien entendu, Paypal n’ayant jamais reçu la moindre plainte à mon égard a classé l’affaire en ma faveur (d’autant que le recours sur un service n’est pas pris en compte par Paypal). Seul un litige sur un produit peut être sujet à contestation et déclencher une enquête par un expert choisi par Paypal. Ceci est précisé en toutes lettres dans les conditions générales de Paypal, mais mon client n’avait pas dû les lire !

Après une succession de mails au ton de plus en plus menaçant, ce client a joué la carte de « je vais me suicider » puis encore « je vais porter plainte« . Je me suis donc interrogé sur l’ordre de sa procédure, allait-il porter plainte après son suicide ?!

Bref, ce genre d’énergumènes, personne n’est préservé d’en croiser un tôt ou tard. C’est une perte de temps considérable et c’est énergivore. Idéalement, il faudrait les ignorer. Je suis encore un peu trop « vert » pour une telle sagesse, et je préfère jouer la carte de l’avocat lorsqu’il s’agit d’un litige mettant en cause ma déontologie, mon honnêteté et ma rigueur intellectuelle.

Le plus drôle, c’est que cet accusateur sans scrupule est un confrère. Son site Internet ne respecte d’ailleurs pas les directives de l’UE sur l’E-commerce. Pas d’adresse postale, pas de numéro de téléphone ni numéro de SIRET, SIREN pour la France, BCE pour la Belgique. Bref, le profil du type très clean ;-)

Je m’interroge quand même sur les motivations profondes d’un consultant qui s’acharne à ce point. Nous ne sommes certainement pas loin de la pathologie… ou de la bêtise. Souhaitons que mes confrères du Guide de la Voyance soient compréhensifs et indulgents et que je ne serai pas trop sévèrement puni ! Déterminé comme l’est ce client guerrier, il ne devrait pas tarder à se plaindre auprès de l’INAD.

A suivre…

Message adressé au Guide de la Voyance (reproduit en l’état, sans aucune retouche). Le lecteur attentif notera que la plainte est suspecte dans la mesure où le plaignant conteste une consultation complète à 60 euros. Or, mes honoraires pour ce type de prestation sont de 80 euros (par téléphone) ou 75 euros en cabinet à Reims et 100 euros à Paris. L’énoncé des faits est donc déjà tronqué dès les premières lignes. CQFD. Pas facile de mentir sous l’emprise de sentiments négatifs…

Bonjour,

J’ai beaucoup de mal à comprendre votre article sur Laurent Edouard. Suite à la visite de votre site, dans la recherche d’un médium et suiste a la lecture de votre article sur Laurent j’ai pris l’initiative de le contacter, de visiter son site. J’ai pris un RDV pour une consultation complète, il m’a garder 10 minutes pour 60 euros, n’as su me dire qu’une chose que je rentrais dans une très bonne année. Voilà textuellement ces dire pour 60 euros, apres réclamation ce monsieur c’est permis de me dire qu’il n’en avait rien a faire et qu’il avait assez de clients comme cela par internet. Voilà je reste sur mes 60 euros, déçu Merci de m’avoir lu

Tags : , ,

Les commentaires sont fermés.


© 2008 - 2011 Laurent EDOUARD